La galerie Les artistes Actualité Contact                      FR EN
Les obligations du peintre (Antonio Saura)

Déambulations de Guillaume Lebelle

Sur Zoran Music

Paul Celan - derniers jours

Journal de la galerie
Les œuvres parlent mais demeurent aussi seules que ceux qui les regardent. On peut le soir rattraper un peu de ce qui se perd dans la foire, porter la voix silencieuse à la fenêtre. Voila l’objet de ce journal, ce qui se passe ici.
Les obligations du peintre (Antonio Saura) - 30/09/2007

« Parlant comme saint Jean de la Croix, je dirais que les obligations du peintre solitaire sont au nombre de cinq. La première est de voler le plus haut possible, de s’engager dans les aventures les plus audacieuses, dans les plus profondes inquiétudes esthétiques, sociales ou philosophiques, oublieux de tout ce qui est transitoire. La seconde est d’être si amoureux du silence et de la solitude que c’est seulement à travers eux que le peintre pourra réaliser une œuvre dont le message sera à la fois grave et élevé. La troisième consiste à poser les yeux sur une infinité de propositions parmi les plus folles, à boire jusqu’à la lie, avec une fièvre intense, tout ce qui passe à sa portée. La quatrième est de ne pas disposer de trop de couleurs, l’essentiel étant de suivre ses désirs, attentif à la seule responsabilité morale comme à celle de son époque. La cinquième est de hurler dans le langage le plus spontané et le plus libre (in discours de Cuenca, 1997). »